Une passion Père & Fils
Passionné de modélisme ferroviaire depuis mon enfance, j'avais colonisé le petit grenier de ma maison avec un réseau "tour de pièce". Mes enfants étaient encore trop petits et ne pouvaient toucher qu'avec les yeux. Mais un déménagement nous obligea à tout démonter, et, croyez-moi !, cela fait mal au coeur !, même si, à l'époque, le décor était pratiquement inexistant.
comme dans la 7° compagnie : "Touche pas à çà ptit con !" Sébastien et François
Dans ma nouvelle maison, quelques années plus tard, j'évoquai l'idée de reconstruire un réseau et mon fils François, alors âgé de 14 ans, fut le moteur de l'entreprise. Résolu à ne pas reproduire la même erreur, j'optai pour un réseau modulaire qui ne serait pas tributaire d'un changement de domicile.
Nous avons choisi de reproduire notre nouvelle région où le chemin de fer eut un rôle économique et social très important et dont le relief accidenté offre beaucoup de possibilités de décor. Le site retenu fut la vallée de l'Ouche.
En 1995, la construction de la menuiserie commença, trois modules de 1,20 m sur 0,60 m avec leurs couvercles et deux modules "de retour" pour permettre aux trains de circuler en continu. Après quelques mois, le gros oeuvre était terminé et la voie posée.
Le plus long restait à faire. La partie électrique restait la mienne mais François s'engagea à fond dans le décor, et, après de grands débats, je lui en laissai l'entière maîtrise. Le résultat démontre que j'ai bien fait ! Nous nous complétons à merveille. En 1999, nous avons ajouté un quatrième module de 1,20 m x 0,60 m qui nous a permis de loger une petite gare et reproduire l'église du XIIIe siècle de Talant.